De nombreux avantages seraient liés à l’isolation thermique des murs, que vous procédiez par l’isolation par l’intérieur ou l’extérieur. Avant de trancher sur un quelconque matériau, il vous faut connaitre les matériaux isolants pour une isolation extérieure et intérieure. Suivez ce mini-guide pour savoir quelle solution adopter pour votre maison, quelle option est la plus économique ou la plus performante.

L’isolation des murs par l’extérieur

L’isolation thermique par l’extérieur a ses atouts et ses faiblesses par rapport à l’isolation thermique par l’intérieur. Bien que plus couteuse que l’autre procédé, elle offre plus d’efficacité en matière de suppression de ponts thermiques. Isoler un mur de l’extérieur peut toutefois être très complexe et nécessite l’intervention de professionnels. Trois différentes catégories d’isolants thermiques existent sur le marché : les isolants naturels, les isolants synthétiques et les isolants minéraux. Pour une isolation extérieure, on dénombre des isolants minéraux assez divers comme la laine de verre, la laine de roche ou encore la perlite. Parmi les isolants naturels figurent la laine, la fibre de bois, le liège, la laine de mouton, les plumes de canard… Le polystyrène et le polyuréthane sont les plus connus en matière d’isolants synthétiques. Il convient de rappeler que l’isolation par l’extérieur est devenue obligatoire depuis 2017 pour les travaux de ravalement de façade. Pour cela, vous allez devoir trancher entre le fibrociment, le bardage bois, le PVC, les pierres de parement ou l’enduit minéral. Autrement vous devez vous tourner vers le bloc isolant.

L’isolation des murs par l’intérieur

L’intérieur d’une maison peut également bénéficier d’une isolation performante grâce à l’existence de moult matériaux. Ces derniers peuvent être divisés en quatre grandes variétés : les isolants naturels, les matériaux minéraux, les isolants synthétiques et les nouveaux matériaux. Nous pouvons citer la laine de roche, le verre cellulaire et la laine de verre parmi les isolants minéraux. Le lin, la paille, le liège expansé et les fibres de bois se présentent comme des isolants naturels très prisés. Par ailleurs, la mousse phénolique, le polystyrène et le polyuréthane font partie des isolants synthétiques vendus sur le marché. La dernière catégorie, les nouveautés abritent des matériaux très originaux comme la peinture isolante ou les aérogels. À noter que l’isolation des murs par l’intérieur vous accordera plus d’avantages dans le cadre d’une rénovation. Si la façade extérieure de votre maison ne vous autorise pas à isoler cette partie, mieux vaut passer par l’ITI.

Comment choisir le bon matériau ?

Une fois la liste des matériaux d’isolation thermique établie, vous allez devoir choisir le meilleur isolant adapté à vos besoins. Le budget vient en premier de la liste des critères de choix de ce genre de matériaux. Arrive par la suite la question de pouvoir isolant ou conductivité thermique dudit matériau. À noter toutefois que la laine de verre est l’isolant le plus utilisé parmi les isolants minéraux. Le polystyrène reste le préféré des utilisateurs en matière d’isolant thermique synthétique. Outre ces matériaux, il existe également d’autres solutions novatrices comme le bloc isolant.  Ce type de système constructif dit complet allie isolation et structure, réduit ou supprime les ponts thermiques des murs.